Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

109 articles avec couture femme

La robe Mia de l'Usine à Bulle

Publié le par Caticolo

Vous connaissez mon addiction au jersey, quand j'ai vu passer sur instagram cette petite robe toute simple, je me suis promis de l'essayer.

C'est un patron pdf à telecharger pour un prix modique (9,70 euros), avec plusieurs possibilités, trois encolures différentes, manches courtes ou longues.

Le modèle ne prévoit pas de volant à la taille, mais je ne m'étais pas occupée des raccords et le décalage au niveau des lignes verticales me gênait.

Finalement je trouve que ce volant habille un peu la robe, dans ce jersey un peu trop mou.

J'ai décousu la jupe, ajouté une bande terminée à la surjeteuse avec un ourlet roulotté, et ré-assemblé à la surjeteuse.

J'aime bien cet ourlet du bas de la robe, que je n'avais jamais fait auparavant: il s'agit de coudre une bande rabattue vers l'intérieur ensuite, puis terminée à l'aiguille double. Ainsi le bas de la robe ne gondole pas du tout.

MAIS QU'EST-CE QUI M'A PRIS DE COUPER AUSSI COURT ?

"Trop court", verdict de Mr Poecolo. Il avait raison. Alors j'ai essayé d'ajouter une bande repliée en deux, mais quand on bidouille, le résultat n'est pas au top !

Je ne voyais plus que ça... donc, j'ai re-décousu patiemment cette bande, en me disant que tant pis, elle serait courte, quitte à essayer avec un pantalon en lin, comme me le conseille gentiment Lojox.

Et puis j'ai quand même testé " l'allongeage automatique", pardonnez moi cet expression ! c'est à dire tremper la robe et la laisser s'égoutter toute une nuit. Bien, j'ai gagné quelques centimètres et ça me convient.

Bref, vous l'aurez compris, j'ai mis du temps à la coudre, cette petite robe toute simple ( et surtout à la découdre !). Surtout qu'entre deux j'ai eu la bonne idée d'avoir un glaucome et une hospitalisation pour me faire des petits trous au laser dans les deux yeux. Une belle frayeur et une bonne fatigue, mais heureusement, tout va bien maintenant.

RECAPITULATION

  • patron: robe Mia l'Usine à Bulle
  • taille 38 élargie à 40 niveau poitrine
  • tissu jersey de chez  Myrtille à nantes
  • Difficulté: aucune si on aime coudre le jersey
  • le +: plusieurs possibilités à partir d'un seul patron

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

Une nouvelle veste Chloé

Publié le par Caticolo

Encore une ! ce devait être une couture rapide, puisque je connais vraiment bien ce patron et que je ne cousais pas de doublure. Chloé: la veste droite à emmanchures raglan et manches 3/4.

Influencée par le tableau d'inspiration de Pretty mercerie, je me suis laissée tenter par un joli matelassé bleu.

J'aime bien avoir un manteau long et léger pour mettre sur une robe. J'ai donc ressorti le patron de la Maison Victor, déjà cousu ici.

Tout se passait bien, quand je me suis aperçue que le matelassage s’effilochait...

Et sur l'envers:

Et soudainement, HORREUR !!! Une partie du matelassage avait disparu.         

Complètement dégoutée, j'ai laissé tomber la veste. Et j'ai écrit à pretty mercerie, car ce matelassé, il n'était pas en solde. J'ai joint des photos, expliqué que j'avais lavé le tissu au programme lavage à la main, fait des essais de repassage pour voir si ce n'était pas un coup de chaud qui aurait abimer les surpiqures....

Marion m'a gentiment répondu qu'ils allaient se pencher sur la question, et m'a conseillé de surpiquer les piqures. Je vous laisse imaginer le boulot , surtout avec une veste presque terminée. Je n'ai pas pu accéder aux manches, j'ai consolidé à la main.

Je précise que je n'ai jamais eu de soucis avec les autres tissus achetés chez pretty mercerie.

Bref, la veste est terminée, on dira que de loin ça ne se voit pas...

veste Chloé la maison victor

Un potentiel robe de chambre, non ? Je me demande si cela ne vient pas du fait que j'ai ajouté des poches plaquées ? J'attends la première remarque de Mr Poecolo, qui ne laisse rien passer :-)

RECAPITULATIF

Patron: veste Chloé La maison Victor

Taille  36 pour un 38 habituel ( taille grand)

Tissu Pretty mercerie

Les +: veste très facile et rapide à coudre, surtout sans doublure. ( coutures réalisées à la surjeteuse)

Les -: pinces de poitrine et poches trop basses ( j'ai modifié les pinces et je n'ai pas cousu les poches du patron).

Modifications : pinces remontées, manches rallongées et poches plaquées.

 

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

Le sweat Jocko de Ready to sew

Publié le par Caticolo

Le sweat Jocko est un pull avec une coupe loose, des manches 7/8 et une fente côté. Il existe en deux versions, avec col montant ou patte de boutonnage. Ayant aperçu des modèles qui me plaisaient sur instagram, j' ai acheté le patron. C'est un patron vendu en téléchargement numérique, ce que je n'aime pas du tout. Imprimer 50 pages puis les assembler, ça prend du temps et ce n'est pas avantageux, mais j'aime cette marque, je l'ai déjà cousue plusieurs fois, alors tant pis !

Pour une fois je n'ai pas fait de toile et j'ai coupé la taille 38, comme d'habitude.

Dommage ! Effectivement la coupe est loose, ce qui donne chez moi un effet vraiment trop grand.

Du coup, j'essaie de le raccourcir car je ne peux plus rétrécir en largeur à cause des fentes de côté.

Bon, si je fais l'avion, ça passe, mais ça va être compliqué dans la vie de tous les jours.

Vous le voyez le problème ? Franchement ça m'énerve parce que je l'aime bien, ce modèle, et ce joli matelassé de chez Stragier aussi. En regardant des photos du modèle , toujours sur instagram, je me demande pourquoi ça rend si bien sur les autres, nulle part je ne lis que ce modèle taille grand. Ou alors il faut tricher, c'est tellement facile de faire illusion, la preuve:

On met les mains dans les poches, on tire le tissu vers l'arrière et le tour est joué il n'y a plus qu'à attendre les félicitations ( non méritées)...

Maintenant qu'il est coupé assez court, il ne me reste plus qu'à trouver une copine un peu plus petite que moi et une taille au dessus de la mienne. Eurêka, j'en connais une !

A elle, il va parfaitement !

Il me restait à récidiver, je n'allais pas rester sur un échec. Comme je n'avais imprimé que la taille 38, je n'ai pas voulu recommencer avec les 50 pages, alors j'ai retiré 4 cm au milieu du devant et du dos, puis encore 2 cm de chaque côté à l'essayage.

C'est nettement mieux !

J'aime bien la patte de boutonnage sur l'épaule, je pourrai la refaire pour un effet marinière. Maintenant je sais coudre des fentes pour les côtés. Les boutons ou pressions ont un effet décoratif, pas besoin de les ouvrir pour passer la tête.  J'ai utilisé des pressions prym pour anorak.

Le jersey matelassé vient du marché St Pierre, il est réversible, ce qui permet de retrousser les manches et laisser apparaitre les rayures avec un fil doré.

Je pense que je le referai en version courte parce que il me plaît bien en crop top, avec un jersey plus fin... Vous pouvez retrouver le tuto pour le transformer ici.

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

La veste Ottobre

Publié le par Caticolo

Manteau Ottobre

Un joli tissu venant de chez Myrtille à Nantes, un patron issu de la dernière revue Ottobre adulte, et me voici avec une veste bien chaude pour le printemps encore frisquet par chez nous.

J'ai bien aimé ce col avec son petit air japonisant. Ceci dit il ne rend pas pareil avec ce tissu bouclé, un peu épais.

Manteau Ottobre

Il s'agit du manteau " cool élégance", de style kimono, avec de grandes poches et des manches raccourcies. Un seul bouton pression, mais placé ainsi la veste reste bien fermée.

Manteau Ottobre

J'ai rallongé les manches, je les ai aussi rétrécies en largeur car j'avais froid aux bras! Les explications du magazine sont succinctes, j'ai fait à ma façon. Sachant que ces modèles taillent grands, j'ai coupé une taille en dessous, en 36, et j'ai bien fait.

Manteau Ottobre

Cette veste n'est pas doublée, les coutures intérieures sont gansées.

Manteau Ottobre

C'est un modèle assez large, pratique pour enfiler un gros pull ou un gilet en dessous.

Je ne porte pas souvent cette couleur, finalement j'en suis très contente, je la trouve gaie.

Je l'apprécie en ce moment, ici sous la statue de St Martin déchirant son manteau pour le partager avec un déshérité. Non, pas moi, faut pas exagérer !

Manteau Ottobre

Ou devant les grilles du château de mon village, un jour bien venteux.

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

Robe faux cache-coeur

Publié le par Caticolo

Bonjour chers abonné(e)s

Voici une robe repérée dans le magazine Fashion Style, un ancien numéro que j'avais en stock. Ce faux cache-cœur me plaisait bien. J'aime la forme cache-cœur, mais j'ai peur d'avoir un problème avec le décolleté.

robe faux cache-coeur Fashion Style

Il s'agit d'une simple robe en jersey, avec un panneau ajouté sur le devant. Trois plis au niveau de l'épaule et de la taille, que j'ai piqués pour une meilleure tenue.

J'ai ajouté un lien pour accentuer les plis qui se voient à peine.

Ce jersey vient de la maison en tissu, un vrai coup de cœur !

Une couture qui n'a pas été aussi rapide que je le pensais, car il m'a fallu pas mal d'ajustements, j'ai bâti entièrement la robe pour pouvoir l'essayer avant de coudre à la surjeteuse.

Le résultat change un peu de mes traditionnelles robes tee-shirt !

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

Le petit pull à manches chauve-souris: Frankie.

Publié le par Caticolo

De quoi s'agit-il ?

Un patron de chez Fiat Lux pour coudre un pull ou une blouse, c'est à dire soit en jersey soit en tissu chaîne et trame. J'ai acheté ce patron à La Grande Mercerie à Paris, en rencontrant Bérangère, la créatrice. J'aime bien voir en vrai les gens avec qui je discute sur instagram.

Avec coudières ou sans, et même avec coudières ajourées, ce qui est assez sympa, mais pas pour l'hiver... Les manches sont 3/4.

C'est le genre de couture très rapide et très simple, idéale pour les débutants. Les explications sont bien détaillées, moi j'ai fait à ma guise: Pas de coudières à cause du tissu chargé, le dos en une seule pièce pour éviter les raccords, et une petite fantaisie supplémentaire pour ne pas avoir froid aux bras....

Frankie Fiat Lux

J'ai eu un peu peur en le cousant car ce lainage n'est pas très souple, mais il lui fallait un modèle sans raccord (trop prise de tête).

Mais je ne suis pas coincée à faire l'avion !

Frankie Fiat Lux Couture

Et la petite fantaisie ?

On va dire que ce sont des mitaines, je suis frileuse et je n'aime pas les manches de tee-shirt qui dépassent.

Et voilà un pull à manches 3/4 rallongées. Çà existe déjà ?

Lainage depuis longtemps dans mon stock provenant de La Maison en Tissu. C'est un genre de laine bouillie, j'ai fait un essai de lavage à l'eau froide avant de commencer sans aucune incidence sur le tissu.

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

La veste Nénuphar de Deer and Doe

Publié le par Caticolo

Voici un patron que je convoite depuis sa sortie l'année dernière... Un patron de chez Deer and Doe, sans conteste ma créatrice de patrons préférée !

Il s'agit d'une veste deux versions, manches 3/4 ou manches longues, froncées ou non, avec ou sans poches. Ce petit air japonisant me plaît bien.

Ce tissu  était au départ acheté pour faire une toile, au rayon Noël du marché St Pierre. Au fur et à mesure que je le cousais, je le trouvais tout à fait portable. Alors je me suis appliquée, allant même jusqu'à réaliser des coutures anglaises.

J'ai cousu la version A sans aucune modification, en taille 38. La forme ample permet de s'adapter à toutes les morphologies.

Ce que j'aime avec cette marque, c'est qu'on a l'impression d'être une super couturière! les finitions sont impeccables, tout tombe pile poil, mais il faut s'appliquer. C'est au millimètre près!

La seule difficulté est dans la réalisation du col, avec ces deux crans qui font toute l'originalité de la veste. On retrouve ces crans sur le haut des poches, et j'ai eu un peu de mal à retourner correctement, il y a des plis.

Le col et le haut des poches sont renforcés avec un thermocollant léger.

Pour le col, j'ai suivi les conseils des copines Instagram, j'ai diminué la longueur du point, et j'ai cranté à fond. nettement mieux !

La voici sous toutes les coutures:

Avec coutures anglaises svp...

Bref, je suis enchantée par ce modèle, on dira que ce sera ma tenue de Noël, il ne reste plus qu'à trouver ce que je vais mettre en dessous !!!!

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

Une tunique pour un défi.

Publié le par Caticolo

De quoi s'agit-il? De coudre une tunique unie. 

C'était l'occasion d'utiliser mon cadeau d'anniversaire, le livre  1001 tuniques écrit par Michèle Thénot, candidate de l'émission de télévision " cousu main". C'est une idée originale car vous cousez d'abord votre patron de base, vous le modifiez pour l'adapter parfaitement, puis à vous de jouer pour le transformer. 1001 possibilités? je n'ai pas vérifié...

Faites défiler les photos.
Faites défiler les photos.
Faites défiler les photos.
Faites défiler les photos.
Faites défiler les photos.

Faites défiler les photos.

J'ai donc commencé par la version de base:

Comme d'habitude j'ai dû ajuster: descendre les pinces poitrine, résoudre le problème de largeur d'encolure. J'ai retiré 1 cm au pli du tissu devant , le devant étant coupé en un seul morceau. Puis j'ai ajouté 1 cm de chaque côté du devant, et 1 cm aussi au devant de la manche. Résultat pas mal du tout.

Comme j'aimais bien cette toile, je l'ai terminée en lui ajoutant un col pour pouvoir la porter. J'ai choisi le col Pierrot.

La grande question était : dedans ou dehors ? du pantalon, pas de la maison...

J'ai ensuite recommencé avec "la vraie", celle qui allait me permettre de participer au défi de cdesyl:" De l'uni pour ma tunique".

Je n'ai pas fait preuve d'une grande originalité car la première version me plaisait bien, j'ai refait la même !!!

La différence vient du roulotté pour le col Pierrot, et là je dis merci à ma surjeteuse qui m'en a fait un parfait ! J'ai ajouté un biais en le cousant à la main pour cacher les finitions intérieures.

La deuxième originalité, c'est les petites décorations en tissu au bas d'une manche et d'un côté.

Oui, c'est simple, pourtant j'étais partie sur des coudières ou des volants aux bas des manches, que j'ai abandonnées après consultation de mes principaux conseillers: Poecolo et Lojox.

Je suis donc restée dans la simplicité.

Avec la veste Cannelle de Christelle Beneytout,que j'ai raccourcie:

Le tissu double-gaze vient de la Maison en tissu, j'aime beaucoup ce coton très agréable à porter.

Le livre 1001 tuniques à voir ici.

Merci Sylvie pour ce défi qui m'a permis de coudre enfin de l'uni ! Pour voir les réalisations des participantes, ça se passe ici.

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

La veste molletonnée du hors-série Modes et Travaux

Publié le par Caticolo

Le magazine Modes et Travaux publie régulièrement des hors-séries contenant exclusivement des patrons de couture. Le dernier a été réalisé en partenariat avec Artesane.Sur le site sont présentés les différents modèles.

Plusieurs patrons me plaisent, j'ai commencé par celui-ci:

Une petite veste passe-partout, je ne porte pas souvent du bleu marine, mais à force de coudre des imprimés colorés, je m'aperçois que j'ai du mal à les mixer...Chouette, il faut que je couse de l'uni !

Je l'ai bien raccourcie par rapport au modèle, je préfère les vestes courtes.

La ceinture s'avère beaucoup trop courte pour faire deux tours comme sur le modèle.

Voyez-vous à quoi j'ai passé la matinée ? Il fallait bien que j'essaie avec différentes tenues ( toutes faites main, sauf le jean.)

Ce que j'en pense.

J'aime beaucoup ce modèle, mais je trouve qu'il est raté, ça gondole de partout: j'ai eu du mal à ajuster la bande molletonnée avec le devant, on voit sur les photos que ça tire, malgré mes coups appuyés de fer à repasser.

Beaucoup trop grande pour moi ( coupée en taille 38), j'ai du recouper la longueur des bras, puis j'ai repris les cotés à la surjeteuse. Du coup les finitions ne sont pas impeccables...

J'ai adoré molletonner le sweat ! Les explications du magazine renvoient sur le site de Artesane pour regarder la vidéo: comment molletonner un tissu. Grande découverte, avec toutes les machines est livré cet ustensile!

C'est un guide margeur.Quand on l'insère dans le petit trou, voilà à quoi il sert: à guider pour coudre bien droit.

Et vous, connaissiez-vous le guide margeur ?

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

Une robe à partir du teeshirt Jeanne

Publié le par Caticolo

En  rangeant mes tissus j'ai retrouvé un coupon de double gaze oublié sous la pile...

Avant de ranger le patron du teeshirt Jeanne de Ready to Sew, je l'ai essayé sur un tissu chaine et trame. Comme la double gaze se détend beaucoup, j'ai pensé que ça pouvait être équivalent au jersey. J'ai eu raison !

Pour en faire une robe j'ai ajouté deux rectangles de 90 cm de large, froncés et assemblés à la surjeteuse.

Deux passants pour tenir la ceinture, qui est uniquement décorative.

Pour l'encolure j'ai pratiqué comme le conseille Marie Poisson dans son livre" coudre le stretch": j'ai coupé une bande de 4 cm de large dans le biais, assemblée sur l'endroit , retournée sur l'envers avec un replis de 1 cm fixé à la main. J'avais d’abord cousu à la machine mais ça gondolait.

Aujourd'hui je surveille le raisin, à l'abri sous la pergola puisqu'il pleut !

Après essayage, j'ai encore rétréci la robe sur toute la largeur: 2 cm de chaque côtés. Quand je dis que la double gaze se détend...pourtant j'avais repassé le tissu à mort avant de le coudre, un conseil lu quelque part...

Voici une robe toute simple , hyper confortable, cousue en une après-midi !

Le tissu vient de La Maison en Tissu, le aptron est celui du teeshirt cousu ici.

Publié dans Couture femme

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>