Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

couture femme

Le pantalon Dressed et le short Dressed

Publié le par Caticolo

Bonjour chers abonné(e)s

J'ai continué d'exploiter le livre de patrons de Deer and Doe: Dressed le livre.

Cette fois, j'ai cousu le pantalon. J'ai été attirée par la simplicité du modèle. Pas de fermeture éclair mais une ceinture élastiquée, avec une fausse braguette,une coupe droite resserrée aux chevilles et des poches.

Vous pouvez voir ici le dessin technique, et en même temps tous les autres patrons du livre.

Prudente, j'ai d’abord cousu une toile en commençant par la taille 36 (je sais que j'ai maigri).

J'ai décidé que cela me ferait un pantalon de pyjama. Comme vous le voyez, j'ai jonglé avec deux chutes de tissu presque identiques !

Dressed le pantalon

Que dire ? couture rapide et facile, impeccable. Cela ne se voit pas ici, mais il est un peu grand.

Je repars donc sur une deuxième toile, cette fois je vais coudre le short, puisque c'est le même patron. Une taille en dessous, donc en 34, ce qui n'a jamais été ma taille du commerce, je suis plutôt habituée au 38 pour les bas .

Dressed le short

Le tissu est un coton stretch déjà utilisé pour un jean dd safran.

Impeccable. La taille monte vraiment haut pour moi ( j'ai vu que pour certaines c'est au contraire un peu bas!) J'aime beaucoup le rendu mais honnêtement, je ne pense pas sortir un jour habillée ainsi... Ce sera plutôt cette version:

Dressed le short

Très contente du short, j'ai pu couper le velours strech acheté spécialement pour le patron.

toujours aussi facile et agréable à coudre, ce fut une affaire rondement menée...

Dressed le pantalon

Les poches sont assez grandes, la ceinture élastiquée confortable et il y a une fausse braguette qui se monte très facilement.

Dressed le pantalon

Essayage: c'est pas mal mais....

Dressed le pantalon

La taille monte très haut, et pour que le pantalon soit confortable, je dois encore le remonter...Il me paraît encore trop grand !

Il faut dire que j'ai fondu, encore perdu quelques kilos

et puis j'suis mal foutue, pas d'fesses pas d'cuisses.

Allons allons, cessons de nous plaindre, ça tombe bien, voici quelqu'un à qui ce fute va aller.

TADAM !

Dressed le pantalon

On dirait qu'il est parfait.

Dressed le pantalon
Dressed le pantalon

Vu de face, dos et de profil, rien à redire.

Dressed le pantalon

Elle exagère,ma sœur, n'est-ce pas ?

Mais c'est de bon cœur que je lui ai offert.

Je suis sûre que notre petit papa aurait bien rigolé, lui qui vient de nous quitter, lui qui aimait rire...

Alors, je vais essayer de diminuer la taille( le patron commence en 34) et coudre une troisième version.

 

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

La robe Dressed à mange longues

Publié le par Caticolo

Déjà cousue en version manche courtes, tel que le veut le patron, je vous la présente maintenant légèrement modifiée pour l'hiver.

Dressed la robe à manches longues

Première modification: elle est en jersey. Théoriquement, il faut un tissu chaine et trame, mais le jersey ne m'a posé aucun problème, et même, je trouve qu'il convient parfaitement. J'ai modifié directement la ligne d'épaule en la rétrécissant en largeur de 2 cm vers le cou ( problème sur la précédente, ça baillait).

Dressed la robe à manches longues

Pour les manches, je me suis inspirée de la robe arum, toujours chez Deer and Doe.

 

Pas de pinces poitrine et des manches chauve-souris, cela me paraissait pouvoir fonctionner. Dans un premier temps j'ai simplement allongé la manche, en me basant sur le patron Arum. C'est une manche en deux parties, un devant et un dos, et assemblée d'abord par une couture dessus. Ensuite on coud le dessous en même temps que les côtés.

Mais à l'essayage, c'était beaucoup trop large. J'ai donc redessiner et recoupé, un peu au feeling.

Dressed la robe à manches longues

Quand à l'encolure, pas besoin de parementures, c'est donc encore plus rapide ! J'ai ressorti le livre de Marie Poisson:" coudre le stretch", pour voir comment coudre la bande d'encolure. Il est dit que , pour les encolures bateau, c'est très souvent un simple repli de moins de un cm. Parfait ! Je l'ai cousu à l'aiguille double.

Vous noterez que la gaine pour passer l'élastique est à la bonne largeur, je n'ai pas pris la surjeteuse pour la ceinture.

Dressed la robe à manches longues

J'ai retiré le manteau, vite fait pour les photos !

Dressed la robe à manches longues
Dressed la robe à manches longues

Il y a les poches, seules les manches sont modifiées. J'ai hésité à couper les manches version 7/8, j'aime bien, mais je peux toujours les retrousser !

Dressed la robe à manches longues

Bref, je suis ravie ! Certes j'ai perdu les jolis manchons de la version originale, mais une autre version me trotte dans la tête...

Affaire à suivre.

Tissu jersey de mon stock, je crois qu'il provient de chez Myrtille à Nantes.

MODICATION

J'ai descendu la taille de 2 cm, je préfère ainsi.

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

Dressed la robe

Publié le par Caticolo

Bonjour, me revoici avec un deuxième patron du livre Dressed de Deer and doe.

Cette robe est mon deuxième coup de cœur, alors tant pis si elle a des manches courtes, je couds en suivant mes envies!

Dressed la robe

De quoi s'agit-il ?

 

Un modèle certes tout simple, le genre que j'aime. J'avais trouvé cette double gaze à La Maison en Tissu et j'étais sûre  qu'elle  conviendrait parfaitement. Ce modèle se coud vite, j'aime beaucoup les manches, qui sont très faciles à assembler.

L'encolure est bateau, la parementure doit être thermocollée. Au premier essayage, zut, ça baille...

Est-ce à cause de la parementure un peu rigide ( j'ai pourtant acheté du thermocollant léger), à cause de la surpiqure ( j'avais l'impression que cela ne baillait pas avant). Ou bien c'est un problème récurrent chez moi, je dois souvent reprendre au niveau des épaules. Bref, j'ai démonté et repris de 1,5 cm à chaque épaule.

Dressed la robe

J'avoue avoir hésité à coudre la gaine pour passer l'élastique, car la robe me plaisait telle quelle lors de l'essayage! D'ailleurs je n’abandonne pas l'idée...

Tout se passait bien, donc. MAIS ATTENTION, il faut lire soigneusement et toujours réfléchir avant d'agir !

Au paragraphe 13, lors de l'assemblage final, il faut coudre la jupe au corsage, puis surfiler ensemble les surplus de couture SANS LES RECOUPER. C'est là que c'est important, car ensuite la gaine pour passer l'élastique se coud sur le haut du surplus...

Et moi, toute contente d'avoir une surjeteuse, j'ai surjeté...et coupé , il restait 8 mm de surplus !

Déjà, pour coudre le haut du surfilage, j'ai dû m’appliquer ! Mais pour faire passer un élastique de 1 cm, c'était impossible. J'ai essayé avec un de 6 mm, après deux heures de tentatives désespérées, j'ai abandonné. J'avais réussi à le passer, mais impossible de le faire coulisser. La robe avait une taille de guêpe...et moi pas !

Heureusement , j'ai pu passer un fil latex élastique, cela ne se voit pas trop. La ceinture est donc marquée, mais un peu moins large que le modèle.

Dressed la robe
Dressed la robe

 

Dressed la robe

Grand vent aujourd'hui, c'était difficile de prendre des photos à l'extérieur.

Dressed la robe

Au départ, je m'étais dit qu'il devait être possible d'ajouter des manches longues... Finalement je ne suis pas sûre de le faire car avec un pull ou un gilet, je trouve cette robe portable en hiver.

Dressed la robe
Dressed la robe

 

Dressed la robe
Dressed la robe
Dressed la robe

MODIFICATIONS

Lors du premier patron du livre, le chemisier , j'avais réalisé une toile en 38 qui était trop grande. Forte de cette expérience, j'ai décalqué le patron en 36. Heureusement qu'il me restait un peu de double gaze et que j'ai rapidement refait une toile, car cette fois, c'était trop serré. Donc attention, ce modèle ne taille pas du tout comme le chemisier, il est plus près du corps . Il n'y a pas de pinces poitrine. J'ai coupé le patron en 36 de carrure et élargi les côtés au 38/40. Je pense que j'aurais pu descendre un peu plus la taille.

Un modèle à refaire...

Et vous, vous arrive-t-il de coudre des robes à manches courtes en janvier ?

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

Dressed, le chemisier...

Publié le par Caticolo

Merci pour vos nombreux messages de soutien lors de mon dernier post, alors oui, je continue à bloguer!

Voici mon dernier coup de cœur: le livre édité par Deer and Doe " Dressed". Vous savez que je suis vraiment fan de cette créatrice, je n'ai pas hésité à l'acheter.

De quoi s'agit-il ?

Tout d'abord, c'est un livre qui nous fait réfléchir à notre garde robe idéale. La première partie propose une méthode pour analyser nos besoins, notre morphologie, nos couleurs...ici le lien pour accéder à la présentation du livre.

Dans la seconde partie, nous avons des patrons, 9 au total: robe, jupe, jupe culotte, short, tee-shirt, chemisier, blouse, gilet, pantalon. Des tenues basiques et simples à coudre, ce livre s'adresse donc aussi à des débutantes.

De prime abord j'ai été déçue . Les patrons sont vraiment basiques, présentés dans des couleurs neutres. En réfléchissant je me suis dit qu'ils présentaient de nombreux avantages. Bien travaillés, avec toujours le petit détail propre à cette marque, on aura toujours la possibilité de les décliner dans d'autres couleurs, voir de les transformer. D'ailleurs, j'ai constaté que je manquais de basiques unis assortis aux hauts et bas que j'aime colorés.

Toutes les tenues se combinent parfaitement.

Bref, maintenant, j'ai envie de presque tout coudre !

Voici donc la première pièce cousue, le chemisier.

 

Dressed, le chemisierDressed, le chemisier

Dressed, le chemisier

Non pas un, mais deux, et même trois, parce que j'ai d'abord fait une toile rapide en taille 38, qui s'est avérée trop grande. Donc attention , ça taille plutôt grand. C'est une forme loose, sans pinces poitrine. J'ai coupé la taille 36 et élargi les côtés au 38.

Un chemisier sans col, mais une jolie encolure, facile à coudre.

Dressed le chemisier

Celui-ci,la deuxième version, réalisé dans une cotonnade toute douce, me va parfaitement.

Dressed le chemisier

Contente de ce qui devait me servir de toile, et qui en fait a déjà été porté, je me suis lancée dans une deuxième version sobre, en double gaze. J'aime beaucoup cette matière très agréable et bien chaude, mais je la trouve difficile à travailler.

Dressed le chemisier

J'ai repassé et étiré le tissu au maximum, car il se détend. Et bien l'encolure baillait, j'ai dû reprendre au niveau des épaules...

Dressed le chemisier

J'ai craint que l'encolure soit trop dégagée, mais c'est quand même cette forme qui fait la différence.

Dressed le chemisier

MODIFICATIONS

J'ai allongé les manches de 15 cm pour le premier( indication prise sur un blog sans vérification de ma part) mais c'est un peu court. J'ai cousu une bande de tissu pour pouvoir le porter en manches 3/4 sans avoir à monter l'envers du tissu. Déplié, je peux quand même facilement enfiler un gilet sans avoir les manches qui remontent aux aisselles.

Après avoir cousu avec du fil blanc, j'ai trouvé que le noir faisait ressortir la couleur. Je me suis contentée de repasser sur la première couture, pas terrible !
Après avoir cousu avec du fil blanc, j'ai trouvé que le noir faisait ressortir la couleur. Je me suis contentée de repasser sur la première couture, pas terrible !Après avoir cousu avec du fil blanc, j'ai trouvé que le noir faisait ressortir la couleur. Je me suis contentée de repasser sur la première couture, pas terrible !

Après avoir cousu avec du fil blanc, j'ai trouvé que le noir faisait ressortir la couleur. Je me suis contentée de repasser sur la première couture, pas terrible !

Pour le deuxième chemisier, j'ai allongé la manche de 22 cm à partir du trait indiqué sur le patron. C'est mieux mais encore un peu juste, méfiez vous si vous avez de longs bras.

  • J'ai coupé en taille 36 pour la carrure et la longueur, et entre 38 et 40 pour les côtés. Pour moi, c'est bien.

Le tissu provient de mon stock, coton de la Maison en tissu  et double gaze de chez Myrtille.

On a toujours besoin d'un petit haut noir, n'est-ce pas ?

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

Une robe à poches

Publié le par Caticolo

Je continue d'explorer le livre "1001 tuniques", cette fois avec le patron de base col en v et pinces poitrine.

D'abord une toile:

 

Les pinces ne sont pas à leurs places. Après rectification, nouvel essai, cette fois en allongeant le patron et en l'évasant légèrement:

Il suffit d'ajouter des poches, et je pourrai participer au défi : ma robe et ses poches organisé par Sylvie. Donc, pour les poches, j'ai coupé un simple rectangle, je l'ai doublé d'un coton puis je l'ai  cousu en biais sur la robe avec le bord replié. J'ai ensuite surpiqué au point droit triple pour souligner les poches. J'ai puisé dans mon énorme stock de boutons, heureusement trié par couleur ( merci ma sœur !).

Je suis partie à la recherche d'un coin lumineux:

Finalement il ne faisait pas trop froid mais le vent complique les choses !

Vous savez que j'aime les tuniques longues sur un pantalon, ce modèle va bien aussi :

Finalement on est tenté de mettre les mains dans les poches !

Voici donc une robe réalisée à partir d'une tunique , à peu près ajustée, il y a encore un petit problème d'épaule, la ligne de couture est un peu trop en arrière:

L'ajustement d'un patron, c'est compliqué !

Je suis néanmoins contente d'avoir participé à ce défi organisé par Sylvie, du blog C de Syl. Pour voir d'autres poches, ça se passe  ici.

Le tissu en velours vient du marché St Pierre, acheté il y a fort longtemps.

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

Blouses basiques

Publié le par Caticolo

J'ai repris le livre 1001 tuniques pour me coudre deux nouvelles tuniques.  Le patron de base vient du haut de la robe mira, manches et buste allongés. C'est un modèle sans pince poitrine, comme la forme est un peu vague, ce n'est pas gênant.

Ce col pierrot a déjà été cousu plusieurs fois, maintenant que je sais faire le roulotté avec la surjeteuse, je ne m'en lasse pas !

Au départ, pour changer, je voulais ajouter un volant au milieu du devant, j'avais imaginé le coudre sur une bande...mais ce n'est pas la bonne procédure, cela faisait vraiment pièce rapportée !

J'ai aussi essayé ceci:

Pour finalement me rabattre sur ce que je savais faire !

Pour la deuxième tunique, j'ai bien lu les explications et j'ai coupé le devant en deux parties, en allongeant de 4 cm le milieu de chaque côté. Nouvel essai de volants, pas concluant.

Pour un effet chemisier, je ne voulais pas un biais rapporté au dessus du volant, je l'ai donc cousu en l'insérant dans la parementure.

Avec toutes les épaisseurs au niveau du col, je ne me suis pas lancée dans les boutonnières, voici donc un faux chemisier.

Au final, il ressemble étrangement au premier, non ?

J'ai lu, un peu tard, qu'il fallait ajouter 2 cm à la longueur d'épaule pour remonter l'encolure, je pense que cela aurait été une bonne idée.

Leçon du jour: Toujours réfléchir avant d'agir .

 

Les tissus viennent de La Maison en Tissu, le premier est un mélange coton/viscose très fluide, et le deuxième une double gaze réversible, très confortable .

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

Du tissu sweat tout doux pour le défi couture homme, et un peu plus.

Publié le par Caticolo

Bonjour chers abonnés, voici bien longtemps que je n'avais pas cousu ! D'ailleurs depuis un bon moment je pouvais lire ce message sur mon pense-bête couture:

Mr Poecolo a fait des progrès en japonais ! Impossible de résister à cet appel.

Dans un coupon de 3 mètres de tissu molleton tout doux, j'ai décidè de lui coudre un sweat. Encore jamais testé, prudemment j'ai fait une toile avec des chutes, sachant que ça taille grand. Patron du sweat-shirt Chess de la Maison Victor, janvier février 2015 en taille S.

MAIS Mr Poecolo n'aime pas les emmanchures raglan....il trouve que "ça fait des plis".

Bon, il aura un nouveau pyjama, je n'ai plus qu'à coudre un pantalon en jersey noir. Je vais donc me rabattre sur un ancien patron issu du livre couture casual homme de Christelle Beynetout.

Comme j'avais 3 metres de tissu, j'ai aussi cousu pour moi, en reprenant le patron du sweat Aime comme Moelleux, de Marie.

Pas question d'ajouter des petites fantaisies pour Monsieur, mais pour moi, j'aime bien. Avec ce modèle, c'est très facile.

Il restait encore un peu de molleton, alors à bas les chutes, je couds un nouveau sarouel bébé, je sais que ce modèle est apprécié. Il s'agit du patron pour sarouel évolutif pour bébé de Minuscule Infini.

Place aux photos, en intérieur évidement car Mr a peur de prendre froid . Merci Lojox qui a bien voulu jouer au photographe.

"- Heu... tu pourrais faire un effort et sourire un peu ?"

"- C'est un peu mieux, attends que j'arrange ça "

" - Voilà, ce n'était pas si compliqué, non ? "

Ainsi j'ai participé au défi de Nabelmumu : je couds pour un homme et même un petit homme. Vous pouvez voir  ici  les participations des autres "défieuses".  Mr Poecolo remercie chaleureusement Nabelmumu de penser à eux car moi...

Partager cet article
Repost0

Vacances à vélo

Publié le par Caticolo

Cette année encore nous partons à vélo, et nous restons en France. 

Un dernier top Agnès de République du Chiffon est glissé dans mes sacoches, dans un reste de lin très fin que Lojox m'avait laissé. Cette fois je l'ai cousu dans la plus petite taille en élargissant au niveau des bras. 

 

Vacances à vélo
Vacances à vélo

Dans mes sacoches, un petit sac en piqué libre, comme d'habitude. 

 

Vacances à vélo

Nous partons de la Picardie, direction Limoges. Si vous avez envie d'en savoir plus, vous pouvez nous suivre sur notre blog :

cycloflâneries. wordpress 

Écrivant ce post depuis mon téléphone, je ne sais pas insérer le lien ! En effet nous sommes déjà partis, demain nous arrivons à Chartres. Nous y ferons halte pour visiter la cathédrale. 

 

 

Vacances à vélo
Vacances à vélo
Partager cet article
Repost0

La jupe culotte Joanne de Ready to Sew

Publié le par Caticolo

Pour aller avec le top Agnes (post précédent), il me fallait un bas... Ou plutôt j'ai d'abord cousu le bas, il me fallait un haut. Bref, j'ai encore cousu.

Voici le descriptif:

Il s'agit d'un vêtement que je ne porte jamais, un truc long ! J'adore mais comme je suis petite, je crois que que cela ne me va pas. De plus Mr Poecolo me répète sans cesse qu'il n'aime pas...

Et comme Mr Poecolo s'en va très prochainement à vélo pour un voyage en solitaire en Irlande, je me suis dit que j'en profiterai pour mettre du long, ha ha  !

J'ai acheté l'extension pour coudre des poches à l'italienne, plutôt que les poches plaquées qui me plaisent moyennement. D'ailleurs, j'ai bien galéré car l'explication pour ces poches est succinte, les poches sont toutes petites, si je refais je prendrai les poches d'un autre patron.

J'ai aussi "bidouillé" pour la ceinture, en passant un seul élastique et en cousant 3 lignes par dessus.

En voyant les photos, je me dis que c'est peut-être un peu trop long ?

On est bien d'accord, le top va bien avec cette jupe ?

Les roses trémières sont fleuries en ce moment, j'aime bien !

Vous savez quoi ? Mr Poecolo AIME BIEN !!!!!

RECAPITULATIF

  • patron Joanne de Ready to Sew
  • taille 36 , habituellement pour les hauts je coupe en 38/40 je me suis fiée aux dimensions des hanches, j'ai fait une toile rapide. je pense que j'aurais pu couper une taille au dessus pour avoir plus de fronces
  • tissu de mon stock, une viscose tout souple, pas mal pour ce genre de jupe
  • assez facile à coudre si on choisit les poches à l'italienne
  • modifications: Pour la ceinture, je n'ai pas passé deux élastiques de 1 cm en cousant une coulisse comme indiqué. J'ai passé un élastique large que j'ai maintenu avec 3 coutures en tendant le tissu.

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

Le top Agnes de République du Chiffon

Publié le par Caticolo

J'ai déjà cousu plusieurs fois ce patron, que vous pouvez revoir ici. Malgré tout j'ai réussi à me tromper hier , j'ai voulu aller trop vite.

Finalement, grâce à cette erreur, je suis allée encore plus vite pour le réaliser ! Je vous livre le truc.

Il s'agit d'un patron numérique, tout simple, la seule difficulté réside à coudre le col correctement:

Les deux cols sont à assembler par une manœuvre un peu spéciale, j'avais galéré plusieurs fois. Hier, je ne me suis pas souvenue qu'il ne fallait pas coudre les deux cols, ce que , bien sur, j'ai fait. C'est à dire que j'ai cousu les bords extérieurs, puis j'ai retourné et repassé , le haut étant resté à cru.

Du coup j'ai bâti les deux col en superposant bien les coins directement sur l'endroit, puis j'ai passé la surjeteuse sur les bords à cru. Normalement il fallait coudre une bande de propreté.

Ensuite j'ai replié le surjet puis piqué pour maintenir le surfil à l'intérieur du col.

J'espère avoir été claire !

Ainsi l'encolure est un peu plus dégagée, rien de gênant !

Ce col me plait beaucoup, je pense qu'on ne verra pas la différence avec ceux cousus dans les règles de l'art !

Patron: Top Agnes République du Chiffon

Tissu lin léger de mon stock.

Coupé en taille 36, je pense que je pourrais coudre encore une taille en dessous, en faisant attention de garder la même largeur de bras .Les autres ont été cousu en taille 38.

Cette couture a été réalisée pour aller avec la jupe que je vais vous présenter ensuite.

Publié dans Couture femme

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>