La cabane du petit bois (et la veste pour homme).

Publié le par Caticolo

Mais que fait donc Mr Poecolo?

Il est bien classe pour bricoler, ne trouvez-vous pas ? Il met la touche finale à ce qui l'a bien occupé depuis quelques mois....

Au passage, vous pouvez voir ce qui m'a bien occupée ces derniers jours: une veste pour homme.

Pendant ce temps là, Poecolo construisait une cabane dans le jardin de l'un nos fils.

Commençons par la veste, c'est un blog couture après tout !

Il s'agit de la veste issue du livre " couture casual wear homme" de Christelle Beneytout.

Déjà cousue l'année dernière, elle était trop petite et s'était déchirée. Je l'ai donc recoupée une taille au dessus, en 42. Non doublée, cette veste est assez facile à coudre, la seule difficulté est dans le col car les explications sont succinctes.

J'ai fait une modification car une veste d'homme sans poche intérieure, avouez que ce n'est pas très pratique. La dernière fois j'avais cousu une poche sur l'envers à l'exact emplacement de celle extérieure.

Cette fois-ci j'ai étudié une veste du commerce, voici en photo les modifications, ce n'est pas si compliqué.

J'ai cousu à la main cette parementure le long de l'épaule et de la manche, puis je l'ai coupée en biais pour rejoindre le bas de la veste.  Enfin j'ai ajouté une poche un peu plus grande sur le côté gauche.

Je pense que Poecolo apprécie...

Après de multiples essais sur ce tissu épais et en double, c'est la boutonnière stretch de ma machine qui a bien voulu se laisser coudre. Quel stress...voir plus bas.

 

La cabane, maintenant:

19 mètres carrés, c'est presque une résidence secondaire !

Il y aura de la place pour ranger nos vélos quand nous viendrons en visite !

BONUS

Pour rire un peu...

J'ai commencé par coudre la deuxième parementure sur la première au lieu du côté droit. Et je ne comprenais pas ce qui se passait !

Donc, j'ai décousu.

Ensuite, j'ai demandé des avis sur instagram car Mr Poecolo trouvait que le col rebiquait: surpiqures, ou pas de surpiqures ? Puis sans attendre les réponses, j'ai surpiqué le col et les bords de la veste: horrible !

Donc, j'ai décousu.

Enfin je stressais avec les boutonnières car je sais que là est la limite de ma machine? Tant que le tissu est fin, c'est impeccable, mais avec des épaisseurs, ça coince. Bref, avec la boutonnière stretch, et en aidant un peu, j'en réussis 5 à la suite. Je mets tous les atouts de mon côtés: bâtir pour que le tissu ne bouge pas, ne pas coudre les poches tout de suite pour éviter les sur-épaisseurs, tracer un trait pour aller bien droit , et on y va...

Une boutonnière au milieu du ventre, je ne pense pas que ça plaise à Mr Poecolo...

Donc, j'ai décousu.

Incroyable ! tout a été décousu sans trouer ce tissu,sans utiliser le découd-vite trop coupant,mais avec une grosse aiguille à bout arrondi.

Tissu du marché St Pierre, avec de la laine, donc ce sera une veste bien chaude.

Ainsi je participe au défi " coudre pour un homme" organisé par Nabelmumu du blog Coudre et Découdre. Pour voir les réalisations des défieuses c'est  ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anaey 24/01/2019 19:02

Bravo pour cette jolie veste. En effet ce n'est pas toujours évident de faire des boutonnières lorsque les tissus sont épais. Bien pensé les larges parmentures.
Un bien bel abri vélo.

Caticolo 24/01/2019 19:06

Merci Anaey ! En effet c'est toujours le stress quand tout est presque terminé et qu'il faut coudre les boutonnières. J'opte souvent pour les pressions mais ce n'était pas trop envisageable pour la veste !

lojox 12/01/2019 13:27

je vois que mon loooong commentaire est parti à la trappe et ce n'est pas la première fois... dommage !

Caticolo 12/01/2019 23:01

Quel dommage, je commence à en avoir assez de overblog...

Atelier Sybelle Isa 11/01/2019 22:33

Belle réalisation, bravo !

Caticolo 12/01/2019 23:05

Merci !

Christa 11/01/2019 09:22

Très belle veste pour le gentleman farmer et bravo pour la "cabane" qui est plus un véritable chalet bien joli dans ce petit bois !

Caticolo 12/01/2019 23:07

Merci Christa, il ne reste plus qu'à isoler, mettre le courant et l'eau, je vais en parler au gentleman farmer...

la poule 10/01/2019 15:41

Quelle perseverence ! les voyages à vélo doivent te paraître parfois plus doux que la couture ? excellente l'idée de la grosse aiguille pour découdre, je retiens ! la parmenture est très bien avec sa poche.

Caticolo 12/01/2019 23:09

Merci ! c'est vrai que la poche aurait pu être mieux, comme me l'a gentiment fait remarquer Nabel :-)

Simon 10/01/2019 15:27

Quel boulot ! (La veste ET la cabane ^^)

Caticolo 12/01/2019 23:10

Merci Simon comme tu le vois tu as des parents bien occupés !

poecolo 10/01/2019 13:54

Et comme disait Danton : "De la classe, encore de la classe, toujours de la classe!"

Caticolo 12/01/2019 23:12

La classe, je n'en doute pas !

Chartres 10/01/2019 12:34

Le message précédent était une vérification de la bonne marche du système !
Dans le message qui n'est pas passé, je félicitais le constructeur de résidences secondaires ! On est bien loin de la cabane chantee par Cabrel! Entreprise doublee d'un atelier ( clandestin ?!!!) qui continue à produire de belles réussites.... Bravo à vous et le meilleur pour 2019

Caticolo 12/01/2019 23:14

Merci ! c'est bien dommage ces bug, tu n'es pas la seule à te plaindre. Comme je disais à mon fils, nous sommes bien occupés !

Chartres 10/01/2019 12:25

Aaaaaa

Mireille/Barninette 10/01/2019 11:14

C'est ce qui s'appelle un travail de pro ,ton chéri a fière allure dans sa veste ,bravo .
J'aime l'idée de cette parmenture bien large ,je trouve astucieux avec cette belle poches .
Bravo pour cette belle résidence ,tous les 2 vous êtes des pros.
Bisous
Mireille

Caticolo 12/01/2019 23:16

Merci Mireille, des pros, c'est beaucoup ! il y a quand même des petits défauts par-ci par-là, mais nous sommes les seuls à les voir....